Les infirmières immigrantes ont du mal à intégrer le marché

Le taux d'intégration des professionnels immigrants sur le marché du travail est en dégringolade.

En cinq ans, il est passé de 95 % à 65 %.

Ces quatre dernières années, 11 000 personnes formées hors Canada ont reçu un permis de pratique, dont 2 000 infirmières.

Toutefois, ces professionnels doivent suivre un programme d'intégration pour pouvoir travailler au Québec.

Actuellement, 1 000 infirmières et infirmiers ne trouvent pas d'endroit où le réaliser.

Il y a des solutions, nous dit la présidente de l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec, Lucie Tremblay.

« On a besoin de cerner les besoins de main-d'oeuvre, on a besoin de ressources pour permettre la réalisation du programme d'intégration, et finalement, une coordination des partenaires, pour s'assurer que le professionnel qui est immigrant va aller s'installer dans les régions où les besoins sont les plus grands. »

Seulement cinq Cégeps, principalement à Montréal, offrent des programmes d'intégrations actuellement.

Entre 2010 et 2014, le nombre de demandes de reconnaissance d'équivalence acheminées à l'Ordre a explosé de 200 %.