Les plans du Centre de cancérologie de Rouyn-Noranda dévoilés

On sait maintenant de quoi aura l'air le futur Centre de cancérologie de Rouyn-Noranda.  Les plans, réalisés par le consortium des firmes Trame et Jodoin Lamarre Pratte architectes, ont été présentés aux citoyens du secteur jeudi, notamment ceux de la rue Tremoy.

 

Le bâtiment, évalué entre 23 M$ et 25 M$, sera adjacent à l'hôpital actuel. Un bâtiment contenant des génératrices sera aussi aménagé dans le parc Tremoy. Le but était de rassurer la population quant aux nuisances lors des travaux.

« Pendant les travaux de construction, il risque d'y avoir un peu plus d'achalandage de poids lourd, on va minimiser tout ça pour s'assurer que ça se fasse correctement, mais on a un petit moment où on doit accepter d'avoir un peu plus de trafic ou un peu plus de difficultés, par exemple, pour du stationnement, ou un peu plus de bruit, ou un peu plus de poussière, mais une fois réglé, on va avoir un excellent centre de cancérologie en Abitibi-Témiscamingue. »

- Yves Desjardins,  président-directeur général du CISSS de l'Abitibi-Témiscamingue

Le futur Centre de cancérologie de Rouyn-Noranda, vue de l'arrière.

Gracieuseté. Le futur Centre de cancérologie de Rouyn-Noranda, vue de l'arrière.

Une fois terminé, le bâtiment devrait générer un bruit semblable à celui d'un réfrigérateur. Il aura trois étages, avec des services d'hémato-oncologie, de pharmacie, de radio-oncologie et des bureaux clinico-administratifs.

Les appels d'offres pour le début des travaux devraient être lancés dans les prochains mois pour une mise en chantier à l'été 2019. Le CISSS-AT souhaite toujours créer une maison d'hébergement pour les patients du centre.