Les syndiqués de Revenu Québec manifestent

Les 4 600 professionnels de Revenu Québec ont manifesté à plusieurs endroits au Québec aujourd'hui (mardi), notamment à Rouyn-Noranda.

Comme leurs confrères, les 18 syndiqués de l'Abitibi-Témiscamingue sont sans convention collective depuis trois ans.

Par ailleurs, depuis la création de l'Agence en 2011, il n'y a aucune amélioration de leurs conditions de travail.

Les syndiqués soutiennent que leur salaire ne bouge pas, tandis que celui des dirigeants aurait bondi de 15% dans les dernières années.

Le représentant régional du Syndicat des professionnels du gouvernement du Québec, Jacques Champagne, a hâte que les choses avancent.

« On veut que ça se règle le plus tôt possible, parce que ça fait quand même trois ans sans convention collective. On veut au moins le coût de la vie [comme augmentation]. On veut que ça se règle, qu'il y ait vraiment un mandat et qu'ils viennent négocier à la table. »

Audrey Folliot, Bell Média. Jacques Champagne, représentant régional SPGQ

Les manifestants ont fait sept fois le tour du bâtiment de Revenu Québec pour souligner symboliquement les sept ans de création de l'Agence.

Parmi ces tours, trois servaient à souligner les années passées sans convention collective.

Des manifestations ont eu lieu dans une dizaine de villes au courant de la journée, notamment Montréal et Québec.