Macamic: aucun élève ne se serait pris en photo nu, rectifie la Commission scolaire

Aucun élève ne s'est pris en photo nu à l'intérieur des murs de l'École secondaire Le Séjour de Macamic. 

C'est ce que martèle la Commission scolaire du Lac-Abitibi. 

Selon la CSLA, c'est dans le cadre du programme d’éducation à la sexualité, auquel participe l’école, que des élèves auraient simplement discuté de ce nouveau défi, qui consiste à se prendre en photo nu dans un établissement scolaire.

Pourtant, lorsque jointe au téléphone, l'intervenante au Centre d’aide et de prévention des agressions à caractère sexuel d’Abitibi-Ouest, Joanie Poliquin, a confirmé à Radio Énergie que l'organisme avait bel et bien envoyé un communiqué la semaine dernière, dans lequel on faisait mention que des jeunes s'étaient protographiés. 

La jeune femme a également mentionné ne pas vouloir revenir sur ce qui avait été dit dans ce communiqué.

Elle a toutefois rappellé le rôle du CAPACS: 

«On fait 6 ateliers en 6 semaines. On vient faire un programme d'intervention sur les agressions sexuelles, le consentement, l'affirmation de soi et tout ce qui vient autour.»

La Commission scolaire martèle que ce sont les articles parus dans les médias qui ont mis tellement d’emphase sur le défi qu’on aurait pu croire qu’il s’agissait d’un problème majeur à l’école de Macamic, alors qu'il n'en était rien. 

Elle qualifié le tout de désinformation. 

La CSLA n'a pas retourné nos appels.