Malartic: le comité des citoyens de la zone sud de la voie ferrée dresse un triste bilan de 2017

Le comité des citoyens de la zone sud de la voie ferrée de Malartic est loin d'être satisfait des actions et de l'attitude de la mine Canadian Malartic en 2017.

Le regroupement dresse des constats négatifs de l'année 2017 en ce qui a trait au bruit, à la qualité de l'air, au programme de compensation mis en place par la minière et au climat social qui s'est encore, dit-il, détérioré à Malartic.
 
L'avocate chez Trudel Johnston & Lespérance, Anne-Julie Asselin, représente le comité dans cette saga:

«Le comité de citoyens trouve que les nuisances continuent toujours et qu'il n'y a pas d'améliorations constatables en ville.» 

Quelles sont les demandes du Comité? 

Mais que souhaite obtenir le comité, exactement? 

Voici à nouveau Anne-Julie Asselin: 

«Les citoyens réclament depuis le début des compensations qui sont justes et équitables, en plus d'un prix de rachat qui n'est pas celui du marché, mais celui de remplacement.»