Marc Lemay parle de la Norvège et de Christine Girard

Les Jeux olympiques se poursuivent en Corée et notre chroniqueur Marc Lemay estime que pour l'instant, c'est une réussite.

L'ancien membre du Comité olympique canadien se désole des menaces contre la médaillée Kim Boutin, mais pour le reste, il est satisfait.

Il explique pourquoi la Norvège, un pays moins populeux que le Québec, domine le classement :

"La Norvège, contrairement au Canada, a fait un choix, elle favorise uniquement les sports d'hiver.  Vous voyez ce que ça donne, une pluie de médailles.  Ils sont fous, maniaques de sports d'hiver".

- Marc Lemay

Marc Lemay a savouré la médaille d'or de Mikaël Kingsbury, indiquant que ça allait changer sa vie.  Il s'est vidé le coeur lorsqu'on lui a rappelé, dans J'aime ça l'matin, que la même chose aurait dû arriver à la Rouynorandienne Christine Girard, aux Jeux de Londres :

"Elle aurait fait un coup d'argent.  C'était la première médaille attribuée aux Jeux à Londres.  Si elle l'avait gagné immédiatement, je ne sais pas combien de produits se seraient précipités pour lui offrir des contrats de publicité.  C'est ça que je trouve triste dans le dopage".

- Marc Lemay