Marcher pour réconcilier les peuples

La mémoire de Thierry LeRoux sera honorée en grand à la fin de l'été.

Une grande marche est organisée entre Lac-Simon et Val-d'Or, le 15 septembre prochain.

Tous sont invités à parcourir les 40 km afin d'amasser des fonds pour la fondation du jeune policier mort en service en février 2016, mais c'est aussi symbolique.

Son père, Michel LeRoux, veut réconcilier les peuples. Il s'est confié dans J'aime ça l'matin.

« Ça se veut une marche de réconciliation entre la communauté du Lac Simon et celle de Val-d'Or. Tout ce qui s'est passé avec les autochtones, puis le décès de Thierry, je pense que c'est d'adon d'avoir ce symbole-là, en plus de commémorer l'esprit de Thierry. »

Redonner comme son fils

Michel LeRoux tenait à redonner à la communauté, comme Thierry le faisait.

Même si la douleur d'avoir perdu son fils est toujours grande, il reconnait qu'aider les jeunes est un certain baume.

« C'est sûr que ça ne reviendra jamais comme c'était avant, mais au moins, la mémoire est là, on fait en sorte que Thierry ne soit pas mort pour rien, et en plus, on aide des jeunes, comme Thierry faisait, au niveau sportif, mais nous, on l'a extensionné, on est au niveau académique en plus. »

Pour les amateurs de vélo, avant, il y aura aussi la première randonnée du souvenir Thierry LeRoux en août.

C'est un périple sur quatre jours entre l'École nationale de police du Québec, à Nicolet, et Lac-Simon, soit 630 km.

L'inscription est de 102 $, divisé en deux volets.

Le premier 52 $ est un autre symbole, alors que c'était le matricule de Thierry. L'autre moitié représente des dons a être amassés dans la communauté.

Pour tous les détails, visitez le site de la Fondation Thierry LeRoux.

Écoutez l'entrevue complète accordée par Michel LeRoux dans J'aime ça l'matin.