Martin Ferron fait le saut au fédéral

Martin Ferron fait le saut en politique fédérale.

Le maire de Malartic représentera le Parti conservateur aux prochaines élections, en octobre, dans Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou.

Ses priorités sont le coût des aliments dans le Nord, la protection de la faune et l'immigration.

Martin Ferron compte être présent dans le comté, écorchant du même coup le député sortant, le néo-démocrate Roméo Saganash :

«Je trouve que c'est un manque en ce moment.  M. Saganash n'est pas présent, mais il ne le sera plus de toute façon.  Ce que je propose, c'est un travail terrain».

- Martin Ferron

Martin Ferron va conserver ses fonctions de maire jusqu'au déclenchement officiel des élections, à l'été :

«On a mis beaucoup de choses en place, ÉcoMalartic et des comités de travail pour l'après-mine.  Je laisse des finances en très bonne condition avec des surplus.  La machine tourne et elle n'arrêtera pas parce que Martin n'est pas là.  Elle va continuer parce que l'élan a été donné».

- Martin Ferron

Pour l'instant, la seule autre candidature connue dans le comté est Valérie Dufour pour le NPD.