Maternité porcines : à quand dans le coin d'Amos?

Au moins trois villes de la région sont toujours en discussions pour l'implantation de maternités porcines.

Amos, Rochebeaucourt et Landrienne ont lancé l'idée il y a deux ans et les pourparlers se poursuivent avec une entreprise spécialisée.

Le travail en coulisse continue, explique le maire d'Amos, Sébastien D'Astous :

«On est encore en lice, on travaille avec eux (Fermes boréales).  On a une contrainte de terrain, mais on regarde pour des solutions.  Ça nous prend un document bien ficelé à présenter, mais il n'y a rien de gagné».

- Sébastien D'Astous