MCM et décret : pas avant 2018

Il faudra attendre plus d'un an avant que la Cour supérieure n'entende la contestation du décret sur l'agrandissement de la fosse de la mine Canadian Malartic.

C'est la décision du juge Robert Dufresne, qui l'explique par un manque de juge en région pour trancher la cause.

Le Comité de citoyens de Malartic devra donc patienter.

Dans le cas des audiences pour le recours collectif, elles reprendront à l'automne.