Mieux intégrer les immigrants et garder les jeunes en région

Les entreprises régionales doivent trouver des stratégies pour garder les immigrants et les jeunes à long terme.

Le ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, à l'Allègement réglementaire et au Développement économique régional, Stéphane Billette, a présenté ses idées aux gens d'affaires de Rouyn-Noranda lors d'un diner-conférence, lundi.

Il en a discuté dans le contexte du manque de main-d'oeuvre qui sévit actuellement.

« La problématique qu'on a actuellement, c'est que 85 % de l'immigration se dirige vers les grands centres, et que 55 % des besoins sont en région. C'est important d'avoir les outils, oui pour inciter ces gens-là [à immigrer], mais également avoir des outils pour les entreprises, pour pouvoir bien intégrer ces travailleurs pour s'assurer de pouvoir les conserver à long terme et les intégrer dans nos milieux. »

L'automatisation des activités peut aussi aider.

Les jeunes veulent travailler en région

Par ailleurs, garder les jeunes dans leur région d'origine est un autre défi.

Stéphane Billette estime que c'est possible, si les opportunités sont intéressantes et que les outils sont là.

« Un exemple concret au niveau régional, il y a Ubisoft qui a dit, on va aller s'implanter au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Les jeunes maintenant veulent demeurer dans leur région pour pouvoir y faire grandir leur famille, donc c'est des outils qu'on va mettre en place. Première des choses, le numérique va être très important. On a mis 100 M$ pour s'assurer qu'il y ait Internet dans plusieurs régions du Québec. »

Le député d'Huntingdon a aussi parlé d'allégement réglementaire, et de comment cela a facilité le démarrage d'entreprises.

Stéphane Billette rencontrera les membres de la Chambre de commerce de Val-d'Or mardi midi.