Nolinor transportera les travailleurs d'Agnico Eagle pour les 10 prochaines années

Le transport des travailleurs et du cargo de Mines Agnico Eagle vers ses deux projets miniers au Nunavut est assuré pour les 10 prochaines années.

Nolinor Aviation, en partenariat avec Sarliaq Aviation, vient de signer une entente à cet effet suite à un appel d'offres.

Maintenant, 416 vols seront assurés par année, à raison de 8 par semaine, avec ceux que l'entreprise assurait déjà.

Les vols partent de Mirabel tous les matins, explique le vice-président de Nolinor Aviation, Marco Prud'homme.

« C'est des vols combi, c'est-à-dire que la moitié de l'avion est réservée pour du cargo [puisqu'il] n'y a pas de route qui se rend jusqu'à la mine, alors il faut amener la nourriture, et le restant de l'avion, c'est des sièges. On quitte tous les matins avec des employés, on fait un arrêt à Rouyn-Noranda pour embarquer plus de passagers, et par la suite on continue. »

Les avions de Nolinor sont tout indiqués pour du transport dans le Nord, ajoute Marco Prud'homme.

« La force de Nolinor, c'est qu'on a la plus grande flotte de [Boeing] 737-200 au monde, alors le 737-200, c'est un appareil jet, qui est le seul à pouvoir atterrir sur des pistes de gravier. Il faut savoir qu'un des deux mines qui est desservie a une piste en gravier, donc ça prend des avions qui sont robustes, ça prend des avions qui sont rapides, et nous, on est chanceux, on a cette flotte-là. »

Cela permettra aussi d'assurer la consolidation de 240 emplois chez Nolinor et certains ajouts de postes.

Le montant de l'entente n'a pas été dévoilé.