Norbord échange son usine de Val-d'Or

Grosse nouvelle économique alors que la compagnie Norbord échange son usine de Val-d'Or.

En retour, elle obtient l'usine de Louisiana-Pacific de Chambord au Saguenay-Lac-St-Jean.  Cette dernière est en arrêt de production depuis 2008.

La production demeure suspendue à l'usine de Val-d'Or le temps de compléter le troc.  

L'usine est fermée depuis 2012.

Dans un communiqué, Louisiana-Pacific dit vouloir examiner ses options en vue d'une réouverture d'ici la fin de 2018.

Réaction du Directeur des relations publiques pour Teamsters Canada, Stéphane Lacroix :

"On espère que l'usine sera relancée dans les plus brefs délais.  Il y a des travailleurs qui attendent.  On sait que des fois, il peut se passer pas mal de temps, alors on espère que ce sera rapide".

Le maire de Val-d'Or, Pierre Corbeil, n'a pas encore discuté avec les responsables chez Louisiana-Pacific afin de connaitre leurs intentions.

Il se dit toutefois surpris de cette transaction, mais espère que l'usine de Norbord pourra redémarrer éventuellement : 

« J'espère que l'acquéreur de l'usine de Val-d'Or a des intentions de redémarrer les installations. Je lui prête des intentions parce qu'il ne me l'a pas confirmé ou infirmé. Si Louisiana Pacific redémarre Norbord dans les prochains mois, on sera très très heureux de cette transaction ».  

Louisiana-Pacific compte 24 usines dans le monde et emploie 4800 personnes.