Nouveaux partenariats majeurs pour la Fonderie Horne

La Fonderie Horne est engagée dans la communauté depuis 90 ans et développe annuellement de nouveaux partenariats.

Lors d'un déjeuner, mardi, l'entreprise a notamment dévoilé une aide de 50 000 $ à la Fondation Martin Bradley.

L'argent aidera l'organisme à compléter son projet de construction d'un deuxième bloc de 24 logements supervisés pour personnes atteintes de maladies mentales, à Rouyn-Noranda.

Le président de la Fondation, Ghislain Beaulieu, explique.

« La salle communautaire et le local pour l'équipe du Pont, qui supervise ces gens-là, avaient besoin d'équipements et de mobilier. Ça servira aussi à l'aménagement extérieur, pour les équipements dont ils ont besoin, comme des balançoires ou des trucs récréatifs, et pour entretenir ces beaux lieux-là. »

La construction du projet de 4,5 M$ débutera ce printemps et devrait être complétée fin 2018, début 2019.

Un premier 24 logements a vu le jour en février 2016, dans le quartier Ste-Bernadette.

Aider les jeunes par la zoothérapie

L'école D'Iberville de Rouyn-Noranda aussi reçu 6 000 $ afin de faire l'acquisition d'un chien pour faire de la zoothérapie.

C'est une initiative de Claudie Perron, une enseignante en adaptation scolaire, explique l'animatrice à la vie étudiante, Geneviève Tétreault.

« C'est de faire en sorte que oui, les élèves en adaptation scolaire puissent avoir ce mode d'intervention pour la gestion du stress, de l'anxiété, des conflits, et on veut créer un sentiment d'appartenance. Mais ce sera aussi pour les élèves du régulier. Ça va être une forme d'intervention différente pour pouvoir rentrer à l'intérieur du vécu d'un élève qui est plus difficile d'accès avec les méthodes d'intervention traditionnelles. »

La directrice de l'école, Sylvie Rivest, mise beaucoup sur le bien-être des élèves.

« D'être bien à notre école, d'être heureux, de ne pas avoir mal au ventre quand on vient à l'école le matin, pour moi c'était prioritaire. C'est que chaque élève soit quelqu'un à D' Iberville, que chaque élève retrouve sa place, son moment, sa personne, son chien, sa personne signifiante à l'école. »

Certains détails restent à déterminer, comme la race de chien, qui le dressera et où il logera.

Les deux femmes espèrent que l'animal fasse son entrée à l'école en septembre, avec l'arrivée des secondaires 1.

495 000 $ pour l'année

Au total, pour l'année 2017, la Fonderie investit 495 000 $ dans 32 projets structurants pour la communauté, notamment en éducation et en environnement.

Voici les autres projets majeurs soutenus ce printemps. Un deuxième lot de projets sera dévoilé à l'automne.

14 000 $ au Conseil régional de l'environnement d'Abitibi-Témiscamingue
- projet de lutte contre les espèces exotiques envahissantes

10 500 $ au Parrainnage civique de l'Abitibi-Témiscamingue

5 975 $ à l'école Notre-Dame-de-Protection de la CSRN
- projet artistique avec Alexandre Castonguay pour défaire les préjugés sur la défavorisation et développer un côté artistique chez les jeunes