«On est touché par tous les appuis» - Les Oeufs Richard

Une semaine après l'incendie qui a décimé son poulailler à Rivière-Héva, l'entreprise Les Oeufs Richard est en mode solutions.

Déjà on sait que certains équipements n'ont pas été touchés et que des poules sont toujours à l'oeuvre sur un autre site.  Ça assure une production et la présence de la compagnie sur les tablettes.

On nous dit aussi que les poulaillers de Rivière-Héva seront reconstruits, sans pouvoir donner de date précise.

Des offres d'aide affluent d'un peu partout en Abitibi-Témiscamingue.

Pour le pdg de la Ferme avicole Paul Richard, Jean-Philippe Richard, l'appui de la population a été tout un baume sur cette épreuve :

«On savait que la région nous connaissait, mais on est très touché de voir que tout le monde nous supporte».

Jean-Philippe Richard

La Ferme compte près de 30 employés.