Pénurie de logements en ce week-end de déménagement au Québec

Déménagement ISTOCK VLADANS

Plusieurs centaines de ménages cherchent toujours un logement alors que c'est la grande journée des déménagements aujourd'hui partout en province.

 

Les logements abordables sont difficiles à trouver un peu partout au Québec, surtout pour les familles, les personnes seules et les gens à faible revenu. 450 ménages locataires ont fait appel à l'aide dans les dernières semaines.

La rareté de logements locatifs touche la plupart des grandes villes, et il y a aussi un important problème d'abordabilité.

La porte-parole du FRAPRU, Véronique Laflamme, rappelle que le logement locatif est sous-financé depuis 10 ans et qu'il faut des mesures concrètes pour mettre fin à la crise.

« Tellement qu'aujourd'hui, on a 13 000 logements sociaux sous différentes formes, des logements HLM, des logements publics, des coopératives d'habitation ou des organismes sans but lucratif d'habitation, qui ont été financés et annoncés depuis 10 ans mais qui n'ont jamais levé de terre. »

- Véronique Laflamme (en entrevue à RDI)

À Montréal, des organismes sont tellement inquiets des conséquences de la pénurie de logement sur des familles, qui risquent de se retrouver à la rue, qu'ils ont ouvert un centre de crise pour la journée. C'est le cas à Côte-des-Neiges, où vous pouvez appeler de midi a minuit au 514 733-0554. La Ville de Montréal a aussi confirmé que personne ne serait laissé à la rue et qu'un service d’entreposage serait offert.

La plupart des régions du Québec ont des associations de locataires que vous pouvez contacter pour obtenir de l'aide ou des informations.

Déménager sur deux roues... et avec pitou

Alors que déménager peur parfois engendrer des coûts importants, à Montréal, de plus en plus de gens choisissent de déménager... à vélo. Déménagement Myette offre ce service depuis quelques années, alors que les vélos tirent des remorques conçues pour pouvoir transporter jusqu'à 600 lb. C'est l'équivalent de quatre mètres cubes.

Plusieurs Montréalais déménagent à l'intérieur même de leur quartier, avec de petites distances à parcourir et moins d'organisation nécessaire.

« C'est souvent ce qui va convaincre les gens. Souvent, on peut même utiliser le trottoir, se contenter d'un seul espace de stationnement réservé, le premier juillet, vraiment, ça simplifie beaucoup les choses. »

- Matthew Gaines, Déménagement Myette (à RDI)

Par ailleurs, pensez à vos animaux de compagnie si vous déménagez aujourd'hui. Chaque année, les refuges et SPCA recueillent un important nombre de chats et de chiens errants ou abandonnés durant cette période. Le chiffre triple normalement par rapport à la normale.

Plusieurs personnes abandonnent leurs animaux, car ils n'y ont plus droit dans leur nouveau logement, alors que de moins en moins de propriétaires les acceptent. Parfois, des personnes âgées aussi doivent les abandonner, ne pouvant plus en prendre soin, et d'autres n'ont tout simplement plus les fonds nécessaires.

Les SPCA demandent aux propriétaires de logements de faire preuve d'ouverture envers les propriétaires d'animaux et de les rencontrer avant de les refuser comme locataires. Aussi, si vous devez vous départir de votre chien ou de votre chat, il est préférable de l'amener dans un refuge plutôt que de le laisser derrière vous, puisque ces organismes pourront les soigner si nécessaire et leur trouver une nouvelle famille.