Pierre Dufour plante des arbres pour compenser ses émissions de GES

Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs a clôturé le Mois de l'arbre et des forêts avec un geste concret pour l'environnement.

 

Vendredi après-midi, Pierre Dufour a planté une centaine d'épinettes blanches au pavillon Kiwanis-Lemieux de la forêt récréative de Val-d'Or.

L'homme politique se déplace beaucoup en avion entre la région et Québec avec un accompagnateur. Ces arbres auront pour effet de compenser les émissions de gaz à effet (GES) produites par sa cinquantaine de vols pour 2019 et 2020.

C'est une des solutions les plus intéressantes pour améliorer notre empreinte environnementale, indique le ministre régional et député d'Abitibi-Est, Pierre Dufour.

« Au niveau des crédits budgétaires, lorsqu'on a approché notre ministre des Finances, Éric Girard, ç'a été le point qu'on a énormément eu à défendre pour dire voici l'élément le plus important pour l'environnement, et on est allé chercher au-delà de 75 M$ additionnels pour mettre dans la sylviculture, plus un 5 M$ en recherche que certaines universités vont se partager, don l'UQAT. »

- Pierre Dufour, ministre régional

Grâce à la photosynthèse, les arbres absorbent le CO2 de l'atmosphère, le dioxyde de carbone. Ils emmagasinent le carbone (C), qui leur sert à fabriquer leur bois, et relâchent ensuite l'oxygène (O) dans l'atmosphère. 

Le ministre encourage la population à favoriser les initiatives carboneutres comme le covoiturage, le compostage, la plantation d'arbres et l'achat de crédits de carbone.