Plusieurs optométristes quittent la RAMQ: un très grand risque pour les aînés à faible revenu

L'annonce de l'Association des optométristes du Québec, qui laissait savoir récemment que 90 % des optométristes quitteraient la Régie de l'assurance maladie du Québec le 10 mars, a eu l'effet d'un coup de massue chez les personnes âgées. 

Par contre, tout récemment, le ministre Gaétan Barrette imposait un décret ministériel, qui obligait les optométristes à demeurer au sein de la RAMQ,

Ce décret n'est toutefois que temporaire et les employés, selon des informations obtenues par Radio Énergie, souhaitent toujours quitter le navire. 

Selon le président de l'Association québécoise des retraitées des secteurs public et parapublic, Donald Tremblay, une décision du genre pourrait avoir de graves conséquences chez les 65 ans et +:

«La santé oculaire, on sait que c'est quelque chose de très important et que ça a tendance à se détériorer rapidement. Alors si les gens, faute de moyens, ne se présentent pas chez l'optométriste, ça ne peut qu'assombrir le portrait des maladies de l'oeil.»