Populaires, les classes alternatives à Rouyn-Noranda

Le pari est réussi pour les classes alternatives à Rouyn-Noranda.

34 jeunes de maternelle et de 1re et 2e année fréquentent les deux classes situées en haut du centre Élisabeth-Bruyère depuis le début de l'année scolaire.

L'espace et les cours sont adaptés aux besoins de chacun, et les parents sont impliqués dans l'apprentissage de leurs enfants pendant les heures d'école.

L'engouement est tel qu'une classe de 3e et 4e année ouvrira comme prévu à l'automne. Toutes les places sont déjà comblées.

La porte-parole du comité de parents derrière ce projet, Staifany Gonthier, parle d'un modèle qui fonctionne.

« Les enfants se promènent d'une classe à l'autre, il y a plusieurs niveaux qui sont ensemble (1re et 2e année), on fait plein d'activités, les parents viennent donner des ateliers, on essaie de choses. Il y en a qui fonctionnent très bien, d'autres moins bien, mais on est à essayer de repenser tout ça et à s'adapter à notre petit milieu. »

Le directeur du Centre Élizabeth Bruyère, Pierre-Luc Brunet, le président de la CSRN, Daniel Camden et le DG de la CSRN, Yves Bédard. Crédit: Audrey Folliot, Bell Média

Pas de module

L'aménagement de la cour d'école était prévu pour la fin de l'année scolaire, avec module de jeux et autres, mais les projets ont changé.

Les jeunes ont appris à jouer autrement, explique Staifany Gonthier.

« Les enfants ont découvert des façons de s'amuser avec le paysage, ils ramassaient des morceaux de bois, ils faisaient des dessins avec les roches. Il y a eu un tas de sable livré l'été dernier pour faire un carré de sable, ils se sont amusés tout l'été sur un "pit" de sable. Ils ne cherchent pas à avoir le module à 30 000 $. »

Le comité a donc revu ses plans. Avec l'argent amassé, un jardin sera aménagé, ainsi qu'une aire gazonnée, des terrains de basketball, et d'autres demandes des enfants.

À terme, le niveau primaire en entier devrait être offert dans le modèle des classes alternatives, de la maternelle à la 6e année.

Les classes sont installées dans le bâtiment du Centre Élisabeth-Bruyère. Crédit Commission scolaire de Rouyn-Noranda