Près de 300 000 $ pour des organismes familles de l'Abitibi-Témiscamingue

Quatre organismes communautaires Famille (OCF) et haltes-garderies de l'Abitibi-Témiscamingue se séparent une enveloppe de près de 300 000 $.

Québec leur accorde une aide financière sur deux ans pour bonifier les activités et services offerts.

La Maison de la famille de Rouyn-Noranda a reçu 75 000 $.

Sa directrice générale, Valérie Lafond, explique où ira l'argent.

« L'enveloppe nous est destinée dans le but de favoriser le goût à la lecture, l'apprentissage, améliorer nos installations, les haltes-garderies. C'est sûr qu'on a des projets d'amélioration de nos locaux, peut-être regarder pour d'autres locaux. On essuie beaucoup de refus parce que justement, on manque d'espace. »

Les autres organismes bénéficiaires sont la Maison de la Famille de La Sarre, la Maison de la Famille d'Amos et Pour tous les bouts d'chou, au Témiscamingue.

Cette somme fait partie des 20 millions de dollars accordés par Québec au OCF, annoncés au début mars.

Le ministre de l'Éducation et de la Famille, Sébastien Proulx, réitère son souhait d'appuyer les parents dans l'exercice de leur rôle.

« Pour faciliter le passage des tout-petits vers l'école et assurer leur réussite éducative, il est essentiel d'agir tôt et de manière concertée. Nous devons travailler en amont et intervenir dès le plus jeune âge. C'est d'ailleurs l'un des constats qui se sont dégagés des vastes consultations qui ont eu lieu l'automne dernier et qui alimentent la rédaction de la prochaine politique en matière de réussite éducative. »