Prévention du suicide: deux nouveaux centres de crise dans la région

La Ligne d’intervention téléphonique en prévention du suicide de l’Abitibi-Témiscamingue implantera deux nouveaux centres de crise pour couvrir l’ensemble du territoire de la région.

D'abord, un centre verra le jour dans le secteur de la Vallée-de-l'Or en 2020. 

Le deuxième établissement sera situé dans la partie ouest de la région et son ouverture est prévue 2 ans plus tard.

Selon la directrice générale de l'organisme, Marianne Chouinard, une problématique récurrante et importante sera réglée avec la venue de ces deux centres:

«Les gens étaient envoyés à l'urgence, mais l'urgence ne les gardait pas. On fait quoi avec ces gens-là? C'est dangereux pour leur vie, parce que si cette crise-là perdure et que ces personnes-là n'ont pas de ressources, ça peut amener à un risque suicidaire.»

La ligne d'intervention en est présentement à établir un plan financier afin d’assurer la pérennité du projet. 

Deux options s'offrent présentement à elle: construire de nouveaux bâtiments, ou acheter des édifices déjà existants et les rénover. 

La directrice avoue que la deuxième option est davantage intéressante à ses yeux:  

«Pour l'instant, ça regarde vraiment pour acheter un bâtiment. On est capable d'acheter un bâtiment et de le faire rénover à moindre coût que de bâtir un édifice flambant neuf. On pourrait prendre un bâtiment qui est plus grand, louer des locaux pour d,autres organisations qui sont en santé mentale aussi et en même temps, ça ferait plusieurs services sous un même toît.» 

Par ailleurs, l'organisme a procédé à un changement d’image. 

Vous pouvez consulter le tout au www.besoinaide.ca