Prises au sérieux, les peines de travaux communautaires?

Est-ce que les peines de travaux communautaires ont réellement l'impact souhaité?

On peut se poser la question, alors que plusieurs personnes bafouent l'ordre la cour.

À Val-d'Or, quatre personnes sont passées devant la juge pour omission de s'y conformer.

Dans chacun des cas, les criminels n'avaient fait aucune heure de travaux forcés sur la peine imposée.  Zéro.

La Cour impose ce genre de sanction aux petits criminels, qui évitent ainsi la prison.

La juge Renée Lemoine a cependant dit à ces quatre personnes qu'il pourrait s'agir de leur dernière chance de faire leurs heures.  En cas de manquement, des peines d'emprisonnement pourraient être infligées.