Procès Gaudreault-Morin : le dernier mot des avocats

Les avocats ont joué leur dernière carte au procès pour meurtre de Patrice Gaudreault-Morin, à Val-d'Or.

Lors des plaidoiries, l'avocate de la Défense, Me Mia Manocchio, a insisté sur le fait que Patrice Gaudreault-Morin n'a pas caché le véhicule présumément emprunté pour déplacer le corps de la victime, Sébastien Goudreau.  Elle a rappelé que son client avait frappé Goudreau a quelques reprises, mais qu'il était parti des lieux de l'événement avec une victime encore en vie.

De son côté, le procureur de la Couronne, Me Jean Campeau, a attaqué la crédibilité de l'accusé.  Il soutient qu'il a adapté le récit des faits pour contrer la preuve.  Il a demandé au jury de se questionner sur le fait que Patrice Gaudreault-Morin ait eu besoin d'un véhicule le 23 décembre au soir, sinon que pour transporter sa victime au camping Sagittaire.

Le juge Carl Thibault doit donner ses directives au jury de huit hommes et quatre femmes avant de le séquestrer.