Programme d'aide aux fermes laitières complet: le président des Producteurs de lait de l'A-T réagit

Il aura fallu moins d'une semaine pour que les fonds du Programme d'aide aux fermes laitières soient épuisés. 

Présentant une enveloppe de 250 M$ sur cinq ans pour l’ensemble du Canada, il n'est aucunement surprenant de voir ce programme afficher complet aussi rapidement.

C'est du moins ce que croit le président des Producteurs de lait de l'Abitibi-Témiscamingue, Gabriel Rancourt: 

Les producteurs de lait du Québec seulement ont investis à eux seuls tout près d'un demi milliard en production laitière au Québec, alors imaginez un programme de 250 M$ coupé de 20$ en partant par les frais d'administration... il reste 230 M$ pour 5 ans pour le Canada entier. Vous comprendrez que c'est nettement insuffisant. 

Monsieur Rancourt a également mentionné que la prochaine étape pour les fermes québécoises serait d'aller à la rencontre des députés fédéraux pour que la situation change rapidement. 

Le PIFL a pour objectif de soutenir les projets d’amélioration de la productivité des entreprises bovines laitières, notamment pour faire face aux répercussions prévues de l’Accord économique et commercial global entre le Canada et l’Union européenne.