Projet Authier: Sayona Québec dépose son avis au ministère

La procédure d'évaluation des impacts sur l'environnement est maintenant enclenchée pour le projet Authier Lithium de Sayona Québec, à La Motte. La minière a officiellement déposé son avis de projet au ministère de l'Environnement, hier (mardi).

 

La population a maintenant 30 jours pour faire des recommandations au ministère sur les enjeux qui devraient être abordés par l'étude.

Le ministre de l'Environnement émettra ensuite ses directives à la minière, qui entamera le processus.

Sayona Québec vise un projet qui s'inscrit dans un contexte de développement durable, réitère le directeur du développement durable, Serge Rouillier.

« On parle d'environnement, Sayona Québec s'engage à respecter l'intégralité de l'esker Saint-Mathieu- de-Berry. Aussi, c'est un projet socialement qui est très bon pour la communauté de La Motte. On parle de 160 emplois et une masse salariale d'au-delà de 12 M$ par année. C'est sûr qu'avec ce projet-là, on assure la viabilité de l'entreprise Sayona Québec. »

- Serge Rouillier

Répondre aux préoccupations

L'étude d'impact devrait prendre environ 5 mois et plusieurs consultations et activités d'information sont prévues localement.

Un BAPE devrait suivre une fois l'étude complétée. Sayona Québec s'engage même à répondre aux préoccupations des gens au courant de l'étude.

« Depuis les débuts, Sayona Québec a été très présent dans la communauté, on a fait beaucoup de consultations publiques. Ce qui en ressort, c'est qu'à priori, les gens en majorité ne sont pas contre le projet, ils étaient pour que le projet soit assujetti au BAPE et c'est la direction qu'on prend. »

- Serge Rouillier, directeur développement durable

Serge Rouillier et Guy Laliberté, respectivement directeur du développement durable et chef des opérations de Sayona Québec

Jarett Quinn. Serge Rouillier et Guy Laliberté, respectivement directeur du développement durable et chef des opérations de Sayona Québec

Par voie de communiqué, le chef de la direction de Sayona Québec, Guy Laliberté, a indiqué vouloir réaliser avec les communautés « un projet porteur pour la municipalité de La Motte et la Première Nation Abitibiwinni, pour la région de l’Abitibi-Témiscamingue et pour le Québec tout entier ».

Sayona vise l'extraction de minerai à ciel ouvert afin de produire du concentré de spodumène de lithium pendant 14 ans. Le début de la construction est prévu pour 2020.

L’avis de projet de Sayona Québec devrait être disponible dans une quinzaine de jours dans le Registre des évaluations environnementales du ministère de l'Environnement.