Projet de près de 1 M$ au Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue

Le Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue délie les cordons de la bourse et investit pour favoriser les activités de recherche et d'innovation. 

L'établissement d'enseignement déménagera ses laboratoires du Département de technologie minérale dans le but d’augmenter la superficie des laboratoires et d’améliorer les infrastructures de recherche des installations du Centre technologique des résidus industriels.

On parle d'un projet de 997 907 $, où le gouvernement fédéral accorde une aide financière de 407 670 $. Le Cégep et d'autres partenaires assureront la balance du montant. 

Le directeur général du Cégep, Sylvain Blais, explique l'importance de ces changements : 

« Ça va nous permettre de remettre en service un laboratoire important et comme il sera situé au Centre, ça permettra aux chercheurs de pouvoir effectuer des travaux de recherches. Les étudiants vont aussi côtoyer ce monde d'innovations et de recherches, donc ça nous permettra probablement de les attirer plus facilement plus tard comme chercheur au Centre ». 

Il est primordial pour le gouvernement fédéral d'investir dans les infrastructures de recherches dans les établissements d'enseignement du Québec, affirme la ministre du Revenu national, Diane Lebouthillier : 

« On permet à nos jeunes d'être sur le terrain et de pouvoir développer cette expertise-là sur le terrain, près des mines. Vous avez, en Abitibi-Témiscamingue, un Cégep, une Université, un secteur minier, c'est des atouts majeurs pour faire en sorte qu'on ne puisse que prospérer là-dessus ». 

Le gouvernement du Canada a récemment annoncé qu'il allait investir 385 M$ pour l’infrastructure de recherche des établissements d’enseignement au Québec.

Le gouvernement provincial fournira pour sa part plus de 345 M$.