Quatre nouvelles accusations déposées contre Daniel Laframboise

Daniel Laframboise

Déjà accusé de multiples chefs de nature sexuelle à Rouyn-Noranda, Daniel Laframboise fait face à quatre nouvelles accusations. Cette fois, c'est son ex-conjointe qui est la victime présumée et les faits se seraient déroulés entre le 7 octobre 2005 et le 1er août 2018.

 

L'homme de 51 ans est accusé d'avoir induit ou d'avoir tenté d'induire Sandra Rapattoni, par des menaces, des accusations ou de la violence, « à lui trouver des filles. » Il est aussi accusé de l'avoir harcelée au point de lui faire craindre pour sa sécurité ou celle de ses proches.

Une accusation de tentative d'entrave à la justice pèse aussi contre lui alors qu'il aurait demandé à Sandra Rapattoni de supprimer de l'information concernant une victime de son cellulaire, de son ordinateur et de ses courriels.

Enfin, Laframboise est aussi accusé de s'être frauduleusement fait passer pour une autre personne avec l'intention d'obtenir un avantage pour lui-même.

On ignore quand il comparaitra pour faire face à ces nouvelles accusations, déposées au début du mois. Son avocate, Me Véronique Talbot, confirme qu'il n'a pas encore comparu et qu'aucune date n'est avancée pour le moment.

En ce qui a trait à ses 19 autres chefs d'accusation d'agressions sexuelles, de séquestration et de menaces de mort, notamment, Laframboise devrait subir son enquête préliminaire en octobre. Il est toujours détenu en attendant la suite des procédures judiciaires.

Sandra Rapattoni fait elle aussi face à 7 chefs accusations dans cette histoire, alors que Daniel Laframboise et elle auraient fait vivre l'enfer à au moins deux victimes sur plus de 11  ans.