Quel rôle pour le numérique en éducation?

Les jeunes sont de plus en plus branchés, et l'utilisation du numérique est quasi inévitable en éducation.

Le ministre de l'Éducation, Sébastien Proulx, estime que ça fait partie de la solution pour contrer le décrochage scolaire.

Toutefois, ce n'est pas une finalité, mais bien un moyen pédagogique pour soutenir les apprentissages, ajoute-t-il.

« Le jour où on va développer encore de nouveaux outils et on va implanter des outils, il va falloir penser à les entretenir et former le personnel. Un tableau interactif, qui est en fait un tableau blanc avec un crayon plutôt qu'un tableau vert avec une craie, on ne répond pas aux besoins et on n'utilise pas à son plein potentiel le matériel. »

De passage chez nous cette semaine, le ministre Proulx reconnait que toutes les régions ne sont pas au même point à ce niveau-là.

« Il y a des régions, quand on parle de numérique, qui nous demande quand elles auront leurs ordinateurs et leurs tablettes, et il y a des régions qui nous disent de penser à leur donner une bande passante suffisante d'abord ou de nous relier à un réseau sans fil. On n'est pas partout pareil au Québec et il faut prendre ça en compte. »

110 millions de dollars de plus seront versés en éducation et en enseignement supérieur l'an prochain.