Quelle est la place des femmes dans l'industrie minière?

En cette Journée internationale de la femme, l'UQAT tient une table ronde sur la présence des femmes dans l'industrie minière.

Ces dernières représentent 17 % des employés dans ce monde traditionnellement masculin, un chiffre à la hausse.

Elles occupent souvent des postes de haut niveau et sont mieux accueillies qu'avant dans le milieu.

Gwendoline Hotton (oh-ton) étudie à la maîtrise en génie minéral à l'UQAT.

Elle est aussi présidente de la section étudiante de l’Institut canadien des mines, de la métallurgie et du pétrole (ICM-UQAT).

« Ce qu'on voulait, c'était vraiment souligner le fait que les femmes réussissent dans le domaine minier et soient de plus en plus nombreuses. Les femmes sont plus présentes dans les postes d'ingénieures miniers, c'est 31 % de femmes qui sont présentes, également les postes de géologues et de techniciens en minéralogie. »

Les postes de foreurs ou de conducteurs de machinerie lourde ne comptent pour leur part presque aucune femme.

La table ronde est prévue au local C-200 du campus de Rouyn-Noranda de l'UQAT dès 18h.

Cinq panellistes seront de la partie, notamment Louise Grondin et Aurélie Chopard d'Agnico Eagle.

Tous les détails ICI.

Voici l'entrevue complète avec Gwendoline Hotton.