Recherches à Macamic: le cours d'eau asséché pour aider

À Macamic, la Sureté du Québec ne lésine pas sur les efforts pour tenter de retrouver la fillette de 4 ans qui sombré dans le ruisseau Vigneault, samedi.

 

Plusieurs dizaines de spécialistes en recherches terrestres sont sur les lieux pour une cinquième journée. Les deux équipes de plongeurs sont toujours sur place, alors que des endroits spécifiques doivent être explorés. L'hélicoptère est aussi mis à contribution.

C'est une copie conforme des recherches d'hier (mardi), indique le sergent Hugues Beaulieu de la SQ.

« En fait, le ruisseau a été asséché et ça permet aux policiers, on parle de plusieurs dizaines de policiers qui sont sur place, avec des râteaux, afin de s'assurer de retourner chacune des pierres, de vérifier chacun des amas de foin. »

- Hugues Beaulieu, sergent de la SQ

Les recherches se poursuivront autant que nécessaire. Les précipitations à venir pourraient compliquer les recherches alors que le début de l'eau rend déjà la tâche difficile.

Rassemblement en soutien

Par ailleurs, un rassemblement citoyen en soutien à la famille éprouvée est organisé demain soir (jeudi) à 18h30 au parc Tembec de Macamic, près du Café El Coza.

C'est l'initiative de la Voix des parents de Macamic. Des dons seront également recueillis pour la famille à travers la Fondation JAC, qui vient en aide aux familles qui vivent des moments difficiles.

Le groupe souhaite apporter du réconfort et du support à la famille. Les participants sont invités à amener nourriture, peluches ou autres à leur discrétion.