René Bellemarre condamné par l'OIIQ pour gestes inappropriés

L'ancien enseignant en soins infirmiers au Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue, René Bellemarre, est déclaré coupable d'avoir enfreint le Code de déontologie de l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ).

Plus précisément, il a eu un comportement qui va à l'encontre de ce qui est généralement admis dans l'exercice de la profession

Dans sa décision rendue à la fin août, le conseil de discipline lui reproche d'avoir tenu des propos inappropriés ou d'avoir posé des gestes inappropriés à l'endroit dune dizaine d'étudiantes.

Il flatte ses étudiantes

Les gestes seraient survenus à plusieurs reprises entre janvier 2013 et mars 2014. René Bellemarre était, à ce moment, superviseur de stage.

Il aurait notamment mis son bras autour du cou de certaines étudiantes, leur aurait flatté les cuisses lorsqu'il était assis près d'elles, et aurait tapé les fesses d'autres pour qu'elles avancent plus vite.

René Bellemarre aurait aussi souvent insisté sur le physique de ses étudiantes, parfois pour les flatter, d'autres fois pour les ridiculiser.

Ces dernières n'auraient pas osé porter plainte auprès du Cégep, puisque leur enseignant les aurait menacées de les mettre en échec si elles le faisaient.

Le Cégep avait fait enquête de son côté et avait imposé une suspension sans salaire à René Bellemarre en échange qu'il s'engage à modifier son comportement.

Devant le conseil de discipline, il n'a pas reconnu les gestes, mais n'a présenté aucune défense.

Les représentations sur sanction seront faites à une date ultérieure.

Rappelons que René Bellemarre a été radié par l'Ordre en mars dernier en raison d'une condamnation criminelle en janvier. Il a porté cette décision en appel et cet appel a été autorisé en avril dernier.