Renforcement du réseau: Hydro-Québec prépare l'étude d'impact

Hydro lines

Hydro-Québec poursuit ses démarches pour son projet de renforcement du réseau de transport électrique de l'Abitibi-Témiscamingue.

 

La société d'État projette de construire une nouvelle ligne de transport d'environ 150 km entre Lebel-sur-Quévillon et l'Abitibi-Ouest, où sera aménagé un nouveau poste de transformation. Ça vise à soutenir la croissance et le développement économique de la région.

Depuis l'automne, une trentaine de rencontres ont eu lieu avec des élus, des organismes et la population pour bonifier le projet et partager leurs préoccupations.

Un tracé de ligne et un emplacement pour le poste de transformation ont ensuite été retenus et présentés cette semaine. Une soixantaine de personnes ont participé aux consultations à St-Dominique-du-Rosaire et Taschereau.

Les préoccupations ont été prises en compte, indique la conseillère en relation avec le milieu à Hydro-Québec, Diane Guillemette.

« Dans le secteur d'Authier, par exemple, les gens nous ont dit , on a une source d'eau dans le secteur où les variantes de lignes étaient proposées, on a un mont panoramique où on veut développer le tourisme, on a une pisciculture dans ce coin-là alors est-ce que c'est possible pour vous de descendre un peu plus au sud? On l'a évalué et effectivement, on va passer un peu plus au sud pour répondre aux préoccupations des gens du secteur. »

- Diane Guillemette

Dans les prochains mois, une étude d'impact sur l'environnement sera produite et soumise au gouvernement en vue d'une autorisation. Une période d'information publique par le BAPE est notamment prévue.

Si le projet est autorisé, le déboisement et la construction doivent débuter à la fin 2021, pour une mise en service en 2024. De nouvelles rencontres d'information auront alors lieu.

Pour de plus amples renseignements, la population est invitée à communiquer avec Hydro-Québec au moyen de la ligne Info-projets : 1 833 364-5384 et à visiter la section régionale de son site Web.