Retour aux chantiers

Les travailleurs de la construction sont de retour sur les chantiers de l'Abitibi-Témiscamingue, deux jours après l'adoption d'une loi spéciale du gouvernement.

Plusieurs chantiers sont majeurs ou même urgents, mais en région, tout semble presser en raison de la température.

Ce travailleur rencontré à Val-d'Or s'affairait à réparer une rue et, vous l'entendrez, le moral est bon:

«Il faut travailler.  On va bien, il est temps qu'on recommence.  Si la température peut être sur notre bord, arrêter de mouiller, ça va bien aller».

Quelque 3 500 travailleurs de la construction ont été arrêtés pendant une semaine en raison de la grève.