Richard St-Michel libéré sous conditions

Richard St-Michel a été libéré sous plusieurs conditions, lundi après-midi, au Palais de justice de Rouyn-Noranda.

Celui qui était candidat à la mairie de Rouyn-Noranda avait été arrêté vendredi pour avoir proféré des menaces de mort dans un bureau d'avocats.

Il a passé la fin de semaine en détention au poste de la Sureté du Québec.

Le juge de paix Claude Boulianne l'a libéré, à condition qu'il garde une bonne conduite, ne possède pas d'armes et ne consomme pas d'alcool.

Il ne pourra pas non plus se trouver en présence ou se présenter au domicile des trois personnes visées par les menaces ni des 13 membres du nouveau conseil municipal.

Richard St-Michel est en croisade contre la Ville de Rouyn-Noranda et le gouvernement du Québec depuis des années. Il demande le transport adapté gratuit et a déjà intenté des poursuites allant jusqu'à 850 M$. Il a été déclaré plaideur quérulent en 2016.

Il sera de retour en cour lundi prochain, pour faire face à cette accusation ainsi qu'à deux autres de conduite dangereuse et de délit de fuite.

Ces événements se seraient déroulés en juillet dernier.