Rouyn-Noranda donne du lousse aux propriétaires de camps de chasse

Les propriétaires d'un bail d'abri sommaire pourront respirer un peu alors que la Ville de Rouyn-Noranda leur donne un sursis.

Après avoir inspecté plus de 500 camps de chasse, les élus ont choisi de repousser au 25 février 2019 la date à laquelle ils devront se conformer à la réglementation.

C'est que quelque 300 d'entre eux étaient toujours non-conformes au moment de l'inspection. Plusieurs se sont conformés et 89 dossiers sont toujours en attente.

La mairesse, Diane Dallaire, explique que la Conférence des préfets de l'Abitibi-Témiscamingue analyse la situation et travaille à actualiser la réglementation.

« En attendant d'avoir le résultat de ces analyses-là, la Ville de Rouyn-Noranda prolonge les délais pour le retour à la conformité de tous les dossiers qui sont actifs présentement jusqu'au 25 février 2019. C'est la date de fin d'entente de notre délégation avec le ministère. »

Des recommandations seront ensuite faites au ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles.

Cette réglementation est donc sujette à changements dans toutes les MRC de la région.