Sayona Mining veut l'acceptabilité pour son projet Authier

Sayona Mining assure que l'acceptabilité sociale est primordiale pour le développement de son projet de mine de lithium Authier, à La Motte.

Élus, citoyens, autochtones et groupes environnementaux s'inquiètent pour l'esker à proximité depuis les premiers échanges liés au projet, en début d'année.

L'étude environnementale sera rendue publique le 18 mai prochain, tout comme le plan de restauration du site.

Le directeur du développement durable et porte-parole de Sayona Québec, Marc Parson, croit que ça rassurera la population.

« Je suis persuadé que nos études répondent à chacune de ces préoccupations-là, entre autres notre étude d'hydrogéologie, qui nous confirme hors de tout doute que vu que le projet Authier est situé plus bas que l'esker et qu'il y a un socle rocheux qui l'isole complètement de l'esker, le projet ne peut pas affecter d'aucune façon la qualité de l'eau de l'esker. »

Sayona prévoit exploiter une mine à ciel ouvert de lithium pendant 17 ans et créer plus de 130 emplois pour La Motte et Pikogan.

Améliorer la communication

La période de consultation publique se tiendra du 18 mai au 23 juillet. Deux assemblées publiques sont prévues les 19 et 20 juin.

Un comité de liaison est déjà en place.

Lors des premiers échanges, plusieurs se sont prononcés contre le projet, croyant qu'il était beaucoup plus avancé qu'en réalité.

Marc Parson souhaite que la communication soit améliorée afin d'éviter les malentendus.

« L'acceptabilité sociale est très importante. Je suis persuadée qu'il est très possible de concilier le respect de l'environnement, le respect de la communauté et le développement économique. »

Aucun permis n'a encore été délivré pour la construction de la mine. Si ceux-ci le sont, la construction débuterait au printemps 2019.

Marc Parson assure que la démission du président et chef de la direction de Sayona Mining, Corey Nolan, la semaine dernière, n'a rien à voir avec la grogne entourant le projet.

La minière junior est basée en Australie, et Sayona Québec en est une filiale.