« Si les chaînes de restauration sont gérées localement, pas de problème » - Marc Lemay

La fin de plusieurs restaurants locaux inquiète l'ancien député bloquiste d'Abitibi-Témiscamingue, Marc Lemay, mais pas tant que ça.

La Brassette 101 de Ville-Marie a fermé le 30 décembre, alors qu'à Rouyn-Noranda, la Brochetterie grecque et le Pub O'toole fermeront en février.

La fermeture de ces institutions, établies en région depuis des dizaines d'années, mène à la perte ou au déplacement de nombreux emplois.

De plus, à Rouyn-Noranda, on annonce l'arrivée de grandes chaines, comme A&W et Boston Pizza.

Malgré tout, notre chroniqueur Marc Lemay estime que l'économie locale devrait s'en tirer.

« Si on est envahi par des grands noms, que ce soit Boston Pizza ou A&W, mais que ce sont des propriétaires locaux qui les exploitent, je suis pas mal moins inquiet que quelqu'un qui arrive avec ses grands sabots, dit qu'il achète un terrain et que quand ça ne fera plus son affaire, il va le vendre et partir. »

À Ville-Marie, c'est le bistro Chez Pascale, parti en fumée il y a deux semaines, qui déménage dans les locaux de la Brassette 101. Le Boston Pizza devrait prendre la place de la Brochetterie alors que c'est la Cage Brasserie Sportive qui s'établira dans le bâtiment du Pub O'toole.