Sites contaminés en fer : une doctorante a la solution

Une doctorante de l'UQAT pense pouvoir améliorer le traitement des sites miniers abandonnés contaminés en fer.

Tsiverihasina Vavaka Rakotonimaro croit pouvoir traiter les eaux contaminées, qui ont un grand impact environnemental.

Selon elle, il faut donc les traiter pendant l'exploitation et après la fermeture de la mine, possiblement via un système passif, qui favorise une action naturelle.

Des travaux en laboratoire et sur le terrain ont permis de tester ses méthodes au site minier Lorraine, à Latulipe, au Témiscamingue.