Smally David Meskino coupable

Smally David Meskino passera les prochains mois derrière les barreaux.

L’homme de 53 ans a tripoté une mineure de moins de 16 ans dans un parc de Val-d’Or en juillet dernier.

Il a mis la main sur sa poitrine à l’intérieur de son gilet en plus de la séquestrer brièvement.

Il était, à ce moment, fortement intoxiqué par l’alcool.

En plus de la peine de 9 mois (moins le temps déjà purgé en détention préventive), il sera sous probation pour une période de 18 mois et sera inscrit au registre des délinquants sexuels.

Le procureur de la Couronne, Me Jonathan Tondreau :

«C'est quelqu'un qui a des problèmes de consommation d'alcool assez importants.  C'est ce qui a été relaté dans la trame de faits.  Monsieur ne se souvient pas exactement de ce qui s'est passé, mais il reconnaît qu'on aurait pu faire une preuve hors de tout doute raisonnable des infractions.  Il a maintenant une volonté de s'en sortir, de s'en aller en thérapie fermée, et c'est un autre facteur qui a été pris en considération dans la peine».

- Me Jonathan Tondreau

La peine imposée tient compte du fait que Meskino reconnaît son problème d’alcool et qu’il est en recherche de thérapie.

Meskino n’a pas le droit, pour les trois prochaines années, d'être à proximité d’un parc, d’une piscine, d’une garderie ou d’une école où se trouvent des mineurs de moins de 16 ans.