Stéphane Morin ne peut retrouver sa liberté

Accusé de meurtre au premier degré, Stéphane Morin, 55 ans, doit rester derrière les barreaux.

C'est la décision du juge suite à son enquête sur remise en liberté.

Il reviendra devant le tribunal en matinée le 19 février, cette fois du côté de Senneterre, pour orientation.

Stéphane Morin aurait tué Serge Paré, à Desmaraisville, en septembre.