Sylvain Vachon veut un «fast track» pour les immigrants en région

Sylvain Vachon entend mettre des mesures en place pour attirer et retenir les nouveaux arrivants et les jeunes dans la région.

Le candidat péquiste d'Abitibi-Ouest a présenté son engagement à l'entreprise Les Aciers J.P., à La Reine, qui emploie depuis des années des travailleurs immigrants.

Il propose la mise en place de mécanismes d'accueil et d'intégration plus simples et plus rapides pour combler la pénurie de main-d'oeuvre spécialisée.

« D'aller en amont, choisir des gens qui parlent français, et si les personnes ont les compétences, passent les tests et s'engagent à travailler en Abitibi, elles tombent sur la voie rapide et viennent rapidement combler les besoins. »

Rappelons que le Parti québécois veut régionaliser 25 % de l'immigration.

Augmenter le sentiment d'appartenance

À long terme, pour cesser l'exode des jeunes, le candidat péquiste veut augmenter leur sentiment d'appartenance à la région.

Sylvain Vachon souhaite aussi lancer un projet-pilote d'une offre d'activités de découverte et de familiarisation à l'histoire et créer un passeport culturel pour les élèves de secondaire 3 à 5.

« De leur permettre d'avoir un chèque-cadeau de 50 $, ces jeunes-là vont pouvoir l'échanger directement auprès d'entreprises, d'événements culturels. Ça, ce sera une façon de montrer qu'il y a de belles choses qui se font, et du même fait, j'irais dire d'augmenter ce souhait de demeurer chez nous. »

Ces deux dernières mesures pour les jeunes, à l'échelle provinciale, sont chiffrées à une trentaine de millions de dollars.

Sylvain Vachon entend aussi bonifier le crédit d'impôt pour les diplômés qui s'installent en région, en plus d'instaurer des bourses pour en attirer d'autres.