Tournée du PQ dans la région touchant au secteur de la faune

Le porte-parole du Parti Québécois en matière de forêts, de faune et de parcs, Sylvain Roy, entreprend dès aujourd'hui une tournée dans la région de l'Abitibi-Témiscamingue où il rencontrera plusieurs intervenants fauniques.  

Selon le PQ, cette façon de faire sera propice à la découverte des nombreuses répercussions néfastes des décisions libérales.

Sylvain Roy: 

«C'est un gouvernement qui a peu ou pas d'intérêt pour le secteur faunique. Le gouvernement a farmé la chasse au caribou. L'augmentation des permis de chasse et pêche. Les chalets vont coûter 1785$ dans le cas de Val-d'Or. Un camp dans le bois, ça va coûter presque 2000$ alors que t'as pas d'eau ni électricité. Il y a des villes où ça coûte moins cher que ça avec les services!»

Le Parti Québécois souhaite également écouter les solutions des gens de terrain pour améliorer le secteur. 
 
Au Québec, 700 000 personnes pratiquent la pêche.

La chasse est quant à elle pratiquée par 300 000 personnes. 

L'économie faunique représente des retombées de 1,6 milliard de dollars annuellement.  
 
Sylvain Roy sera dans le secteur de Val-d'Or dès demain.

Vendredi, il sera à Rouyn-Noranda en matinée et à Ville-Marie dans le Témiscamingue en après-midi.