Un déficit de 22 M$ à prévoir au CISSS

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Abitibi-Témiscamingue prévoit terminer l'année avec un déficit de 22M$.

C'est surtout dû aux dépassements de coûts, liés à l'assurance salaire et à l'utilisation de la main-d'oeuvre indépendante.

Le président-directeur général, Yves Desjardins, soutient toutefois que les différentes équipes de travail ont fait beaucoup d'efforts pour faire des économies.

« [Ils ont] un peu revisité leurs façons de faire. Vous savez, on avait 43 sortes de culottes d'incontinence à l'intérieur de notre organisation. Maintenant, on a harmonisé et on en a une dizaine de sortes. Ç'a des coûts différents. Nos projets de transformation nous permettent à la fois, oui, d'aller chercher des sous, mais des fois on investit. »

Le chiffre exact du déficit n'est pas connu, alors que le rapport financier annuel sera déposé au prochain conseil d'administration.