Un dépotoir sauvage monstre sera nettoyé à Rouyn-Noranda

Une centaine de personnes mettront la main à la pâte vendredi à Rouyn-Noranda pour nettoyer un énorme dépotoir sauvage, au bout de la rue Perreault Est.

C'est presque en face du chemin du Golf, avant que ne soit construite la voie de contournement.

La Ville et le Conseil régional de l'environnement de l'Abitibi-Témiscamingue (CREAT) sont partenaires dans cette activité, par l'entremise de leurs projets respectifs Ramasse ta ville et la Chasse aux déchets sauvages.

L'opération de nettoyage est estimée à 50 000 $. Des partenaires prêtent du matériel et des équipements de toutes sortes pour faciliter le travail des bénévoles.

Le CREAT espère identifier plus de sites à nettoyer dans les prochains mois et changer les mentalités, explique le chargé de projet, Marcel Rodriguez.

« Principalement, c'est de montrer aux gens une problématique qui est quand même cachée. On fait la diffusion de ce type d'information justement pour faire de la sensibilisation sur les répercussions qu'il y a, pas juste dans la nature, mais aussi les impacts économiques. »

Marcel Rodriguez

Raymond Chabot Grand Thornton fournira sa centaine d'employés abitibiens vendredi pour aider dans les efforts, dans le cadre de sa journée annuelle d'engagement dans la communauté.

Les succursales de Rouyn-Noranda, Val-d'Or, Amos, La Sarre et Senneterre seront donc fermées pour la journée.

Les impacts de ces déchets sur les milieux naturels sont nombreux, illustre le chargé de projet au CREAT, Marcel Rodriguez.

« Par exemple, une batterie d'auto qui est laissée dans la nature va contaminer un mètre carré et ça va durer plus de 100 ans. Il y a d'autres types de matériaux qui, en décomposition, vont contaminer la nappe phréatique. Les métaux lourds, ils vont dans les plantes, et les plantes seront mangées par les animaux, et après ça, nous on mange les animaux, c'est juste une chaine négative. »

Trois autres grands nettoyages sont prévus dans la région dans les prochains mois, soit à Nédélec, à Rivière-Héva et dans la Réserve faunique La Vérendrye.

Nettoyage monstre vendredi

Déjà, des travaux mécanisés sur le site au bout de la rue Perreault Est ont permis d'amasser 80 tonnes de déchets, comme des matériaux de construction, des divans, des machines à laver et autres encombrants.

Voici une vidéo du site qui sera nettoyé vendredi, avant les opérations mécanisées.

C'est dommage de retrouver ces déchets dans la nature, alors que 80 % auraient été acceptés gratuitement à l'écocentre.

Il y a encore une méconnaissance des services, avoue la coordonnatrice en gestion des matières résiduelles à Rouyn-Noranda, Marie-Josée Bart.

« On rappelle qu'il y a un voyage gratuit qui est accepté à l'écocentre, donc il n'y a pas vraiment de raisons de ne pas venir nous voir, puis de nous appeler peut-être avant pour savoir, ce que je génère dans mon projet de construction, rénovation démolition, c'est quoi que je vais avoir des frais associés? J'en ai ou je n’en ai pas? Si on fait le revêtement extérieur de notre maison, il n'y a pas de coûts associés, donc c'est de démystifier tout ça. »

Marie-Josée Bart

Marie-Josée Bart se réjouit toutefois que de plus en plus de chasseurs nettoient leurs sites en forêt et que des gens dénoncent des dépotoirs sauvages.

Toutes les MRC offrent des services de gestion des matières résiduelles et des encombrants.

Le site qui sera nettoyé vendredi a été choisi parmi trois sites lors d'un concours organisé par Visez vert, en juin. Les deux autres sites sont situés à Cadillac et à Bellecombe et seront nettoyés dans les prochaines années. Un suivi est fait sur tous les sites nettoyés chaque année.