Un futur centre de formation sur simulateur au CFP Val-d'Or?

Les étudiants en extraction de minerai au Centre de formation professionnelle (CFP) Val-d'Or pourront maintenant apprendre par simulation.

Le simulateur est un don de l'entreprise montréalaise CAE, valant quelques centaines de milliers de dollars.

C'est le premier en formation professionnelle en région.

La formation sera ainsi bonifiée, alors que les élèves pourront reproduire la conduite d'une chargeuse-navette Atlas Copco ST1030.

Ce type de véhicule est souvent utilisé dans les mines en production, explique le directeur du CFP de Val-d'Or, Jason Yergeau.

« Tout cet aspect de simulation là fera en sorte que nos élèves auront plus d'heures de pratique sur des équipements spécialisés. Avant de se rendre en contexte réel de travail chez nos partenaires, ils auront acquis une certaine compétence dans la conduite d'équipement minier. »

C'est aussi un plus en santé et sécurité, ajoute-t-il.

« Par exemple, si un incendie se déclare sur un des équipements, la simulation permet de valider comment les élèves peuvent réagir par rapport aux actions à poser. Donc, c'est de créer de bons réflexes. Plus les réflexes sont répétés, plus, lorsqu'une situation d'urgence arrive, on est capable d'intervenir adéquatement. »

Les enseignants ont été formés à l'utiliser avant les Fêtes, et les élèves commenceront à l'utiliser sous peu.

Un futur centre de formation sur simulateur?

Le programme d'extraction de minerai est actuellement en révision au Ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, en collaboration avec l'industrie minière et les CFP de Val-d'Or et de la Baie-James.

Le CFP Val-d'Or caresse le rêve de mettre sur pied un centre de formation sur simulateur minier pour divers équipements.

Un beau et grand projet, nous dit Jason Yergeau.

« On est à écrire un projet qu'on veut déposer pour la formation initiale auprès du ministère de l'Éducation, et au niveau de la formation continue auprès de différents ministères, pour aller chercher des subventions. Si on prend le contexte de l'emploi en région, l'orientation que plusieurs entreprises prennent dans l'optique de dire qu'elles vont aller dans des équipements contrôlés à distance, il faut se positionner rapidement. »

Des espaces spécifiques avaient déjà été prévus dans le récent agrandissement du centre pour accueillir ce genre d'équipements.

Le CFP forme, bon an mal an, 200 étudiants en extraction de minerai.