Un nouveau Fonds de développement sportif au Cégep

Hecla Québec investit 240 000 $ sur trois ans pour soutenir le développement sportif au Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue.

Un nouveau Fonds de développement sportif, géré par la Fondation du Cégep, voit le jour.

Chaque année, 60 000 $ seront investis dans un fonds spécial pour la nouvelle équipe de hockey masculine, qui portera ainsi le nom des Gaillards Hecla Québec.

La balance de 20 000 $ ira dans un fonds de bourses et un fonds général pour l'ensemble des étudiants athlètes.

C'est un nouveau créneau pour la Fondation, dont voici la directrice générale, Dominique Massicotte.

« Historiquement, la Fondation se concentrait davantage dans les bourses ou les projets vraiment plus pédagogiques. Mais on pense que la conciliation sports-études permet de développer le sentiment d'appartenance et la persévérance et c'est directement lié à la réussite des étudiants. »

Une continuité

Hecla Québec est déjà bien impliqué dans le Réseau du sport étudiant du Québec au niveau secondaire.

Investir au niveau du cégep était tout naturel, avoue le vice-président directeur général chez Hecla Québec, Alain Grenier.

« Donner l'opportunité à des étudiants-athlètes de persévérer en région, en ayant des activités sportives de calibre et d'être compétitif. Un esprit sain dans un corps sain, c'était vrai, c'est toujours vrai, donc c'est ça qu'Hécla Québec veut continuer à encourager. »

La nouvelle équipe des Gaillards Hecla Québec en hockey, la 10e équipe du Cégep, compte déjà 22 joueurs, dont 14 provenant de la région.

Tristan Provencher étudie en sciences nature au Cégep.

Le jeune homme originaire de Ville-Marie est heureux de pouvoir jouer chez lui.

« Je sais que je ne ferai pas une carrière dans le hockey, mais en même temps, j'aime ça le hockey et je trouve que c'est une belle combinaison pour pouvoir pratiquer les deux. En même temps ici, le hockey collégial, c'est sérieux, il faut que tu passes tes cours si tu veux continuer. Je pense que ça nous pousse à performer et à vouloir réussir. »

L'entraineur des gardiens des Huskies de Rouyn-Noranda, le Valdorien Dany Sabourin, se joint aussi à l'équipe d'entraineurs.

Le tour de la région

Le premier match se jouera à Rouyn-Noranda le 8 septembre, à l'aréna Iamgold.

L'objectif est de jouer partout dans la région, dévoile le directeur général du Cégep, Sylvain Blais.

« On est en pourparlers avec chacune des MRC pour se trouver du temps de glace pour pouvoir aller jouer dans chacune des MRC, c'est ce qu'on souhaite. De façon à pouvoir  faire vibrer les jeunes garçons d'âge atome et pee-wee, pour qu'ils soient capables de venir voir l'équipe évoluer et se dire qu'ils pourront venir prendre la relève et poursuivre leurs études au Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue par la suite, » conclut-il.