Un nouveau parc et un terrain de balle à Granada

La quartier de Granada, à Rouyn-Noranda, aura un nouveau parc et un terrain de balle d'ici trois ans.

Ce sera tout près de la patinoire Éric-Desjardins.

C'est un projet de 250 000 $.

Le terrain de balle a l'école d'Iberville n'était plus sécuritaire, explique le directeur du Service animation loisir et espaces verts à la Ville, Gérard Pâquet.

« Il y a un problème d'orientation et aussi de sécurité pour les joueurs, alors c'était une de nos priorités de trouver un espace pour pouvoir le construire. Cette année, on fait la phase un. Comme c'est un terrain qui est "vierge", il faut faire la préparation du sol, amener les différents services comme l'eau, aussi l'électricité, aqueduc et égout. »

Sport populaire

Le terrain de balle devrait être prêt en 2019 si tout va bien.

La balle est un sport très en vogue à Rouyn-Noranda, reconnait Gérard Pâquet.

« Au niveau de la balle adulte, c'est une clientèle qui n'est pas nécessairement en progression, mais qui est constante, c'est quand même très populaire. Je parle avec d'autres collègues de travail au Québec, et je pense qu'on est une des rares villes où la balle adulte, autant féminin que masculin, est aussi populaire. »

Côté parc, ça prendra trois ans, avec l'aménagement prévu de modules de jeux et peut-être de jeux d'eau.

Granada a été choisi puisque c'était un des seuls quartiers à avoir encore de l'espace disponible.