Un partenariat au Chili pour le Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue

Le Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue fait partie d'un nouveau partenariat conclu entre des collèges canadiens et deux centres de formation du Chili, en Amérique du Sud.

C'est dans le cadre du Programme de développement durable et de compétences pour l’emploi dans le secteur extractif de l’Alliance du Pacifique.

L'établissement travaillera avec l'un pour développer un programme de traitement de minerai et offrira à l'autre du support pédagogique pour la mise en place de programmes de formation technique.

Joint en pleine mission au Chili, voici le coordonnateur développement et opérations pour les services internationaux du Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue, Stéphane Labrecque.

« On apprend à se connaitre. On fait également une évaluation, c'est quoi la réalité, les ateliers, l'école, les infrastructures, les enseignants, les étudiants, et ça nous permet de développer un plan ensuite pour les quatre prochaines années. C'est le but de notre mission. »

Gracieuseté Stéphane Labrecque. Des professeurs du Cégep et du Chili.

Avantages nombreux

Outre la visibilité et les possibilités de recrutement pour le Cégep, ce genre de partenariat est surtout un échange de savoirs.

Les avantages sont nombreux, croit Stéphane Labrecque.

« Ici au Chili, l'industrie minière est extrêmement développée donc on apprend aussi à travers ce genre de projet là sur d'autres pratiques, que ce soit au niveau de l'environnement, au niveau de la formation technique. Pour moi, une des choses très importantes, c'est que la communauté collégiale, que ce soit les profs, que ce soit aussi les étudiants, s'ouvrent toujours à ce qui se passe au niveau international. »

Des échanges étudiants seront peut-être possibles dans les prochaines années. C'est un retour pour le Cégep au Chili, où il est impliqué depuis une quinzaine d'années.

L'établissement a aussi des partenariats avec le Mozambique, la Tanzanie, le Pérou et le Sénégal.

Affaires Mondiales Canada a investi 500 000 $ dans ce projet d'environ 600 000 $.