Un programme de maillage entreprise-étudiant au CFP Lac-Abitibi

Le Centre de formation professionnelle (CFP) Lac-Abitibi met en place un nouveau programme pour faciliter le recrutement de ses finissants par des entreprises en besoin de main-d'oeuvre.

Le Programme d'accompagnement scolaire et socioprofessionnel des élèves (PASSE) instaure une relation entre l'employeur et le futur employé dès le départ.

Une entente de partenariat est signée entre le CFP, l'entreprise et l'élève. Elle vise à offrir des stages rémunérés à l'étudiant et son embauche à la fin de ses études. Au même titre que l'école, l'entreprise doit aussi s'impliquer au niveau de la persévérance et de la diplomation. Elle a accès à tout le dossier scolaire de l'élève. 

Pour le directeur du CFP, Yves Dubé, c'est gagnant pour tous.

« Les entreprises, ça leur plait beaucoup parce qu'on va vraiment intervenir au savoir-être. C'est l'entreprise qui va intervenir, à l'occasion, directement avec l'étudiant, soit sur son taux d'absentéisme, sur ses résultats scolaires, sur son comportement ou sur sa relation avec ses collègues de travail. »

- Yves Dubé

L'étudiant a au moins deux rencontres avec son futur employeur pendant son parcours pour développer un sentiment d'appartenance. S'il performe mal dans un domaine et ne s'améliore pas malgré les interventions, l'entreprise peut résilier le contrat.

Première journée de maillage

Lors d'une première journée de recrutement mardi, une trentaine d'entreprises ont pu rencontrer 125 élèves en soudage-montage, en mécanique d'engins de chantier et de véhicules lourds routiers et en secrétariat. Ils ont passé des entrevues et certains ont ensuite signé une entente.

Éric Portelance est étudiant en mécanique d'engins de chantier. Il a rencontré plusieurs entreprises et a adoré la journée, mais n'a pas encore fait son choix pour un contrat.

« Ça aide énormément, parce qu'ils [les employeurs] sont tous regroupés dans un endroit, donc ça te permet de voir tout de suite la culture de l'entreprise. Je vais faire un suivi, je vais les appeler et je vais aller les rencontrer en entreprise pour voir à quel endroit je me sentirais le mieux pour débuter ma carrière. »

- Éric Portelance

Éric Portelance est étudiant en mécanique d'engins de chantier au CFP Lac-Abitibi et a adoré la journée.

Audrey Folliot, Bell Média. Éric Portelance est étudiant en mécanique d'engins de chantier au CFP Lac-Abitibi et a adoré la journée.

Pour les entreprises en manque de main-d'oeuvre spécialisée, cette journée a aussi été un succès.

La conseillère ressources humaines pour le complexe La Ronde des mines Agnico Eagle, Chloé St-Pierre, salue l'initiative.

« La première édition de recrutement 2018 au CFP du Lac-Abitibi fut un succès. Le directeur nous a présenté le nouveau programme PASSE, qui sera motivant pour les étudiants et intéressant pour les entreprises. La journée nous a permis de rencontrer plusieurs étudiants de différents programmes et de pouvoir faire une partie de notre recrutement pour les stages d'été 2019. »

- Chloé St-Pierre

Les entreprises ont pu avoir des entrevues individuelles avec des candidats du programme PASSE lors de la journée recrutement 2018 au CFP Lac-Abitibi.

Audrey Folliot, Bell Média. Les entreprises ont pu avoir des entrevues individuelles avec des candidats du programme PASSE. À gauche, Chloé St-Pierre à la table Agnico Eagle.

Le directeur du CFP, Yves Dubé, compte faire une deuxième édition de cette journée de recrutement pour les nouveaux étudiants du programme PASSE l'an prochain.