Un satellite abitibien lancé par l'Agence spatiale canadienne

Les milliers d'heures de travail de certains cerveaux de notre région attirent l'attention de l'Agence spatiale canadienne.

L'organisme Nanikana aérospatial va participer au mois d'août à un essai hors du commun.

Son mini-satellite sera lancé à plus de 30km dans les airs.  À titre d'exemple, un avion de ligne vole à une altitude de dix ou douze kilomètres.

Fondé par un petit groupe de passionnés, Nanikana va bientôt entrer dans l'histoire.  Son président, Jean-François Nadeau, explique les objectifs de cette sortie :

«Les communications au sol, ça c'est important.  S'il peut rester dans les airs pendant 12 heures, sans manquer de batteries, on va avoir des images exceptionnelles.  On aura trois caméras HD qui vont filmer».

- Jean-François Nadeau

Naninaka sera la seule organisation d'amateurs à prendre part au lancement de ballon de l'Agence spatiale canadienne en 2018.

Un pré-vol ouvert au public aura lieu en juin à Authier-Nord.

Quelques faits sur Nanikana :

- Fondé il y a cinq ans
- A comme objectif de faire aimer la science aux jeunes
- Est un OBNL
- Le ballon qui sera lancé en août fait l'équivalent de 35 étages de haut par deux patinoires de largeur.  Il contiendra 1.2 million de mètres cubes d'hélium.
- L'ASC a demandé conseil à Nanikana sur l'utilisation de GPS en hauteur

François-Olivier Dénommé, Bell Média. Photo : C'est un objet semblable à celui-là qui sera lancé à 30-35km dans les airs

François-Olivier Dénommé, Bell Média. Photo : l'Équipe de Nanikana